Procès-verbal de violation : Re/Max du Cartier

PROCÈS-VERBAL DE VIOLATION

Nos de dossier : EPR 9174-1587

À : M. André Campeau, Re/Max du Cartier

Adresse:
7085 boul. Saint-Laurent
Montréal, Québec
H2S 3E3

Date du procès verbal : 22 août 2017

Pénalité : 30 000 $

En vertu de l'article 72.07 de la Loi sur les télécommunications, L.C. 1993, ch. 38 (la Loi), le soussigné a émis le présent procès-verbal de violation, car, selon lui, Re/Max du Cartier a commis les violations suivantes des Règles sur les télécommunications non sollicitées (les Règles) instituées en vertu de l’article 41 de la Loi :

Le et entre le 1 février 2013 et le 31 août 2015, des télécommunications de télémarketing ont été faites par Re/Max du Cartier résultant en des violations à :

L’article 72.16 de la Loi indiquant que l’employeur ou le mandant est responsable de la violation commise par son employé ou son mandataire dans le cadre de son emploi ou de son mandat, selon le cas, que l’auteur de la violation fasse ou non l’objet de procédure en violation.

En vertu de l’article 72.01 de la Loi, le soussigné a établi que la sanction pour les violations indiquées ci-dessus est 30 000 $.

La pénalité de 30 000 $ doit être versée au  « receveur général du Canada », conformément au paragraphe 72.09(3) de la Loi.

Alain Garneau
Directeur- Mise en application, Télécommunications
Director - Telecommunications Enforcement

Date de modification :