Prévenir les messages publicitaires de forte intensité sonore

Par le passé, lorsque vous regardiez la télé et qu’un message publicitaire était diffusé à une intensité sonore plus élevée que celle de votre émission, cela pouvait vraiment vous faire sursauter. Afin de prévenir ce désagrément, le CRTC exige que les radiodiffuseurs suivent des règles qui visent à ce que les émissions et les messages publicitaires soient télédiffusés à une intensité sonore similaire.

Quelle est l’incidence des règles ?

À compter du 1er septembre 2012, les radiodiffuseurs et les fournisseurs de service de télévision canadiens (p. ex. les fournisseurs de services par câble, de services par satellite et de service de TVIP ) devront se conformer à des normes internationales[1] pour la mesure et la régulation des signaux de télévision numérique; ils devront s’assurer que les messages publicitaires soient télédiffusés à une intensité sonore similaire à celle des émissions. Il s’agit de normes qui ne s’appliquent qu’aux services de télévision numériques. Elles ont été formulées pour garantir que vous n’ayez pas besoin de prendre la télécommande lorsqu’un message publicitaire vient interrompre votre émission ou lui succéder. Les radiodiffuseurs sont également responsables du maintien de l’intensité sonore des émissions afin de veiller à ce que les émissions et les publicités soient transmises à une intensité sonore relativement uniforme.

Y a-t-il d’autres facteurs à prendre en compte ?

Bien sûr, la perception de l’intensité sonore, la sonie, dépend de nombreux facteurs. Le volume n’est pas le seul en cause, la nature et le contenu jouent également un rôle. En outre, certains sons semblent apaisants, tandis que d’autres sont perçus comme irritants. Ainsi, une publicité diffusée à une intensité sonore similaire à celle de l’émission qui la précède pourra être perçue comme ayant une intensité sonore différente. Voici donc une vidéo qui démontre la manière dont l’intensité sonore peut être perçue différemment : Vidéo portant sur l’intensité sonore des messages publicitaires diffusés à la télévision

Pour déposer une plainte

Si vous êtes convaincu qu’une publicité télédiffusée est d’une intensité sonore excessive par rapport à l’émission qui la précède, et que la différence que vous percevez n’est pas le résultat d’autres facteurs, veuillez communiquer avec votre télédiffuseur ou votre fournisseur de services de télévision pour lui faire part de vos préoccupations. Voici ce qu’il faut garder à l’esprit lorsqu’on souhaite déposer une plainte :

Si vous ne parvenez pas à régler le problème en communiquant directement avec votre radiodiffuseur ou votre fournisseur de services de télévision, et que vous croyez que les mesures nécessaires n’ont pas été prise pour veiller à ce que les messages publicitaires soient transmis à une intensité sonore similaire à celle de l’émission qui les précède, vous pouvez déposer une plainte auprès du CRTC (voir Contactez-nous).

Voici les renseignements à fournir dans votre plainte :

Renseignements connexes

Politique réglementaire de radiodiffusion CRTC 2012-273

Bulletin d’information CRTC 2012-471

ATSC Recommended Practice A/85: Techniques for Establishing and Maintaining Audio Loudness for Digital Television (disponible en anglais seulement)

Rapport sur l’état des technologies de contrôle de la sonie et de la normalisation à cet égard en matière de radiodiffusion

Le CRTC prend des mesures afin de régler le problème relatif à l'intensité sonore des messages publicitaires
(8 mai 2012)

Le CRTC exige que l'industrie de la radiodiffusion baisse le volume des messages publicitaires télévisés
(13 septembre 2011)

Comment le CRTC aide à protéger la population canadienne


Note :

[1] En 2009, une norme pour mesurer et contrôler les signaux de télévision de manière à réduire au maximum les variations entre l’intensité sonore des émissions et celle des messages publicitaires a été instaurée.

Date de modification :