Alertes à l’intention des consommateurs : télémarketing

De nouvelles escroqueries apparaissent de jour en jour et certaines offres sont trop belles pour être vraies. Comment savez-vous si la personne ou l’organisation qui communique avec vous est bien celle qu’elle prétend être? Cette page dévoile certaines des techniques frauduleuses utilisées récemment et indique comment vous protéger. Méfiez-vous des appels et des courriels suivants. Voici ce qui se passe et ce que vous pouvez faire pour prévenir la fraude.

Certaines offres ne sont pas ce qu’elles semblent être.

Sur cette page

Arnaques liées à la COVID-19

Mise en garde :

Avez-vous reçu un courriel, un texto ou un appel vous proposant une bourse COVID-19 ou un équipement de protection individuelle? Certains individus profitent de la pandémie pour recueillir des informations personnelles ou installer des logiciels malveillants sur votre ordinateur ou votre appareil mobile.

Le stratagème? Les arnaqueurs profitent de la pandémie COVID-19 en envoyant des courriels et des messages textes et en téléphonant pour vous inciter à révéler des informations personnelles ou  installer des logiciels malveillants sur votre ordinateur ou votre appareil mobile.

Arnaques signalées

Selon les activités d'escroquerie qui ont été signalées, le CRTC conseille aux Canadiens d'être conscients des activités malveillantes suivantes liées à la pandémie COVID-19 :

Programmes d’aide du gouvernement du Canada reliés à la COVID-19

De nombreux acteurs malveillants prétendent représenter le gouvernement du Canada afin d'obtenir les informations bancaires personnelles des Canadiens. Il est possible que ces arnaqueurs insistent sur le fait que ces renseignements personnels sont nécessaires afin de recevoir un remboursement ou un versement de prestation.

Vous ne devriez jamais répondre à ces communications frauduleuses, ni cliquer sur l'un des liens fournis. Protégez-vous en sachant que le gouvernement du Canada :

Offres trompeuses d'équipement de protection individuelle

Des offres trompeuses d'équipement de protection individuelle comme des masques ou thermomètres ont été signalées. Suivez ces conseils pour vous protéger :  

Vous croyez avoir été victime d’une manœuvre frauduleuse? Aidez à combattre la fraude en partageant votre expérience aux organismes suivants :

Appels vous proposant de diminuer le taux d’intérêt de votre carte de crédit

Mise en garde :

Vous a-t-on proposé de diminuer le taux d’intérêt de votre carte de crédit moyennant un paiement unique? Des personnes et des organismes appellent les Canadiens et prétendent qu’ils appellent au nom de sociétés de cartes de crédit réputées pour offrir une diminution du taux d’intérêt de votre carte de crédit.

Sachez qu’un nombre important de ces appels sont trompeurs et frauduleux. Aucune société de carte de crédit ou institution financière n’a autorisé ces personnes ou organismes à effectuer de tels appels pour son compte.

Le stratagème? : Un message enregistré vous informe que votre numéro de téléphone a été choisi par une société de cartes de crédit réputée pour bénéficier d’un taux d’intérêt spécial sur votre carte de crédit. Ceux qui effectuent l’appel affichent un numéro de téléphone fictif (pratique appelée la mystification de l’identité de l’appelant). Certains consommateurs ont aussi signalé que c’était leur propre numéro de téléphone qui s’était alors affiché lorsqu’ils ont reçu un tel appel.

Lorsque vous répondez au téléphone, on vous demande d’appuyer sur le « 1 » pour parler à un représentant. Une fois la connexion établie, le représentant en question déclare vous appeler pour le compte d’une société de cartes de crédit réputée, puis vous offre de diminuer le taux d’intérêt de votre carte moyennant certains frais. Les consommateurs ont signalé qu’une fois les frais payés, ils ne reçoivent pas le taux d’intérêt qui a été promis.

Ce que vous pouvez faire : Nous vous encourageons à déposer une plainte auprès de la Liste nationale de numéros de télécommunication exclus (LNNTE) à partir de leur site Web ou en composant le 1-866-580-3625. Pour nous aider à enquêter sur ces appels, veuillez nous fournir le plus de renseignements possible, par exemple :

Si vous n’êtes pas inscrit sur la Liste nationale de numéros de télécommunication exclus et que vous aimeriez recevoir moins d’appels de télémarketing non sollicités, nous vous invitons à y inscrire votre numéro.

Si vous recevez un appel et que vous doutez de l’identité de l’appelant, vous ne devriez pas fournir de renseignements personnels, pas même votre numéro de téléphone. Enfin, si vous recevez un appel qui vous semble frauduleux, communiquez avec le service de police local ou le Centre d’appel antifraude du Canada (1-888-495-8501), un service national dirigé conjointement par la Gendarmerie royale du Canada, la Police provinciale de l’Ontario et le Bureau de la concurrence.

Courriels et d’appels de soi-disant représentants de l’Agence du revenu du Canada

Mise en garde :

Avez-vous reçu un courriel ou un appel téléphonique de quelqu’un prétendant être affilié avec l’Agence, qui affirme que vous avez un solde d’impôt impayé et que le paiement doit être fait sur-le-champ?

Soyez avisés qu’il s’agit de courriels et d’appels frauduleux ayant comme but de commettre des vols d’identité et d’argent.

Le stratagème? : Certaines personnes envoient des courriels et appellent des Canadiens prétendant représenter l’Agence en leur disant qu’ils ont une dette fictive envers l’Agence. Un paiement immédiat est exigé par carte de crédit ou en convainquant la victime d’acheter une carte de crédit prépayée et de les contacter avec l’information. Un langage agressif est utilisé dans les courriels et les appels menaçant la victime avec des frais de justice, une peine de prison ou une expulsion du pays.

Ce que vous pouvez faire : Pour vous aider à identifier une possibilité d’arnaque, sachez que l’Agence :

Si vous avez reçu un appel et que vous n’êtes pas certain de la véritable identité de l’appelant, vous ne devriez pas fournir de renseignements personnels, y compris votre numéro de téléphone. Compte tenu de la nature frauduleuse de l’appel, vous devriez raccrocher et communiquer avec le Centre d’appel antifraude du Canada (CAFC) au 1-888-495-8501, qui est un service national géré conjointement par la Gendarmerie royale du Canada (GRC), la Police provinciale de l’Ontario et le Bureau de la concurrence.

Si vous souhaitez confirmer l’authenticité de l’appel, vous pouvez communiquer avec l’Agence au 1-800-959-5525 pour les comptes liés aux entreprises ou au 1-800-959-8281 pour les comptes liés aux particuliers.

Pour tout autre appel non sollicité, nous encourageons les Canadiens à déposer une plainte auprès de l’opérateur de la Liste nationale de numéros de télécommunication exclus (LNNTE) ou en composant le 1-866-580-3625. Pour nous aider à enquêter sur ces appels non sollicités, veuillez nous fournir le plus de renseignements possible, par exemple :

Si vous n’êtes pas inscrit sur la Liste nationale de numéros de télécommunication exclus et que vous aimeriez recevoir moins d’appels de télémarketing non sollicités, nous vous invitons à y inscrire votre numéro.

Si vous avez reçu un message électronique commercial non sollicité, vous pouvez le signaler au Centre de notification des pourriels. La Loi canadienne anti-pourriel (LCAP) aide à protéger les Canadiens, tout en veillant à ce que les entreprises puissent continuer de soutenir la concurrence au sein du marché mondial.

Sanctions en cas d’infraction aux Règles et LCAP

Le CRTC prend les infractions aux Règles de la LNNTE et aux Règles sur les télécommunications non sollicitées très au sérieux. Les individus qui sont trouvés en violation de ces règles sont passibles d’une amende qui peut atteindre 1 500 $ par violation; dans le cas d’une entreprise, des peines allant jusqu’à 15 000 $ par violation peuvent être émises.

Les individus trouvés coupables d’infraction à la LCAP peuvent recevoir des sanctions pouvant atteindre 1 million de dollars par violation et jusqu’à 10 millions de dollars par infraction pour les entreprises.

Offres de vacances par téléphone provenant de soi-disant représentants d’entreprises réputées

Mise en garde :

Avez-vous déjà reçu un appel vous offrant un séjour d’une semaine à tarif réduit dans un centre de villégiature? À l’heure actuelle, des individus et des agences appellent des Canadiens et prétendent être associés à une entreprise bien connue, comme Air Miles, WestJet, les hôtels Hilton ou Marriott, ou encore Air Canada.

Méfiez-vous, il s’agit d’appels trompeurs. Les auteurs de ces appels n’ont pas obtenu l’autorisation des entreprises en question pour vous appeler.

Le stratagème? : Vous recevez un message enregistré vous annonçant que votre numéro de téléphone a été choisi par l’une des entreprises susmentionnées. On vous invite à appuyer sur le « 1 » pour parler à un représentant, qui vous offrira un séjour de vacances. De plus, ces personnes affichent un faux numéro de rappel (pratique appelée la mystification de l’identité de l’appelant).

Ce que vous pouvez faire : Nous vous encourageons à déposer une plainte auprès de la Liste nationale de numéros de télécommunication exclus (LNNTE) à partir de leur site Web ou en composant le 1-866-580-3625. Pour nous aider à enquêter sur ces appels, veuillez nous fournir le plus de renseignements possible, par exemple :

Si vous n’êtes pas inscrit sur la Liste nationale de numéros de télécommunication exclus et que vous aimeriez recevoir moins d’appels de télémarketing non sollicités, nous vous invitons à y inscrire votre numéro.

Si vous recevez un appel et que vous doutez de l’identité de l’appelant, vous ne devriez pas fournir de renseignements personnels, pas même votre numéro de téléphone. Enfin, si vous recevez un appel qui vous semble frauduleux, communiquez avec le service de police local ou le Centre d’appel antifraude du Canada (1-888-495-8501), un service national dirigé conjointement par la Gendarmerie royale du Canada, la Police provinciale de l’Ontario et le Bureau de la concurrence.

Sanctions en cas d’infraction

Le CRTC prend très au sérieux les infractions aux Règles de la LNNTE et aux Règles sur les télécommunications non sollicitées. Quiconque enfreint ces règles peut être passible d’une amende. Dans le cas d’un particulier, l’amende peut atteindre 1 500 $ par violation; dans le cas d’une société, 15 000 $ par violation.

Appels de soi-disant représentants Google

Mise en garde :

Un agent a-t-il communiqué avec vous ou avez-vous reçu un message préenregistré concernant une inscription d’affaires de Google?

Le stratagème? : Les escroqueries sur les inscriptions de Google sont une escroquerie par télémarketing d’un agent ou d’un appel automatisé au moyen d’un message préenregistré, prétendant être un représentant de Google et informant les Canadiens que leur inscription d’affaires de Google est sur le point d’expirer ou que les renseignements sont incorrects ou sont devenus obsolètes ou que l’inscription est mal classée dans les classements de Google. L’appelant (un agent ou le message préenregistré) demande alors de l’argent afin de résoudre le problème. Les inscriptions d’affaires de Google sont gratuites et n’expirent pas. Bien que Google lance occasionnellement des appels aux entreprises, il n’effectue pas d’appels de vente non sollicités à partir d’un système automatisé.

Pour obtenir d’autres renseignements, veuillez consulter : Se protéger contre les appels frauduleux

Ce que vous pouvez faire : Nous vous encourageons à déposer une plainte auprès de la Liste nationale de numéros de télécommunication exclus (LNNTE) à partir de leur site Web ou en composant le 1-866-580-3625. Pour nous aider à enquêter sur ces appels, veuillez nous fournir le plus de renseignements possible, par exemple :

Si vous n’êtes pas inscrit sur la Liste nationale de numéros de télécommunication exclus et que vous aimeriez recevoir moins d’appels de télémarketing non sollicités, nous vous invitons à y inscrire votre numéro.

Si vous recevez un appel et que vous doutez de l’identité de l’appelant, vous ne devriez pas fournir de renseignements personnels, pas même votre numéro de téléphone. Enfin, si vous recevez un appel qui vous semble frauduleux, communiquez avec le service de police local ou le Centre d’appel antifraude du Canada (1-888-495-8501), un service national dirigé conjointement par la Gendarmerie royale du Canada, la Police provinciale de l’Ontario et le Bureau de la concurrence.

Sanctions en cas d’infraction

Le CRTC prend très au sérieux les infractions aux Règles de la LNNTE et aux Règles sur les télécommunications non sollicitées. Quiconque enfreint ces règles peut être passible d’une amende. Dans le cas d’un particulier, l’amende peut atteindre 1 500 $ par violation; dans le cas d’une société, 15 000 $ par violation.

Appels vous offrant une consultation de voyants gratuite

Mise en garde :

Avez-vous reçu un appel en français vous demandant d’appeler à des numéros de téléphone 1-900? Ces appels utilisent divers prétextes, mais visent principalement à offrir une consultation de voyants.

Le stratagème? : Les escroqueries liées à une consultation de voyants commencent par un appel réel offrant une consultation de voyants, qui vous oblige ensuite à rappeler un numéro de téléphone 1-900 pour recevoir l’offre gratuite. Lors de l’appel au numéro 1-900, des frais sont demandés aux consommateurs canadiens et facturés sur leurs factures de téléphone conformément aux pratiques normalisées de facturation des numéros de téléphone 1-900. De plus, ces personnes affichent un faux numéro de rappel (pratique appelée la mystification de l’identité de l’appelant).

Ce que vous pouvez faire : Nous vous encourageons à déposer une plainte auprès de la Liste nationale de numéros de télécommunication exclus (LNNTE) à partir de leur site Web ou en composant le 1-866-580-3625. Pour nous aider à enquêter sur ces appels, veuillez nous fournir le plus de renseignements possible, par exemple :

Si vous n’êtes pas inscrit sur la Liste nationale de numéros de télécommunication exclus et que vous aimeriez recevoir moins d’appels de télémarketing non sollicités, nous vous invitons à y inscrire votre numéro.

Si vous recevez un appel et que vous doutez de l’identité de l’appelant, vous ne devriez pas fournir de renseignements personnels, pas même votre numéro de téléphone. Enfin, si vous recevez un appel qui vous semble frauduleux, communiquez avec le service de police local ou le Centre d’appel antifraude du Canada (1-888-495-8501), un service national dirigé conjointement par la Gendarmerie royale du Canada, la Police provinciale de l’Ontario et le Bureau de la concurrence.

Sanctions en cas d’infraction

Le CRTC prend très au sérieux les infractions aux Règles de la LNNTE et aux Règles sur les télécommunications non sollicitées. Quiconque enfreint ces règles peut être passible d’une amende. Dans le cas d’un particulier, l’amende peut atteindre 1 500 $ par violation; dans le cas d’une société, 15 000 $ par violation.

Liens connexes

Date de modification :